Conseil d’administration

Mark Eyskens

Beaucoup de gens sur notre belle planète bleue ont des difficultés et sont confrontés à la misère, à la souffrance ainsi qu’à de rudes épreuves, même dans nos sociétés prospères. Partout dans le monde, l'opportunité de plus d'humanité est considérable. Pour cette raison, je soutiens pleinement les initiatives de la Wealtheon Foundation, une organisation qui vise à promouvoir et à soutenir des bonnes causes d’une manière particulièrement moderne et efficace.

La violence dans la société moderne, dont nous voyons presque quotidiennement des formes extrêmes à travers les médias, est souvent causée directement ou indirectement par des bouleversements sociaux. Cependant, en plus de la pauvreté matérielle, on observe aussi une forme de pauvreté spirituelle qui conduit à l'intolérance profonde, à l'extrémisme idéologique et religieux ainsi qu’au radicalisme. Dans ce domaine, des initiatives peuvent être prises par le biais de l'éducation et de la formation, du dialogue et de la rencontre. Tout cela nécessite de l’organisation, des structures et de l’engagement de la part de personnes qualifiées.

À cet égard, la Wealtheon Foundation se base sur une vision positive : tout n’est pas sans espoir, une amélioration est possible, la pauvreté a été réduite dans de nombreux pays, et il existe d’innombrables exemples d'engagement généreux et de coopération constructive. Cependant, c’est encore trop peu. Un pessimiste ne voit que les difficultés dans chaque opportunité, tandis qu’un optimiste raisonnable voit des opportunités dans chaque problème et chaque défi. Cette attitude inspire notre fondation.

Mark Eyskens. Ministre d'État

Mikkel Hofstee

En 2012, j’ai fondé avec quelques amis l'Amsterdam City Swim, un événement ayant pour objectif de récolter des fonds pour la lutte contre l’impitoyable maladie qu’est la SLA. Dans l’intervalle, l'événement est devenu un événement annuel, et nous avons recueilli durant les quatre premières éditions plus de 6 millions d’euros pour la bonne cause. En outre, le Swim a conduit à de nombreux autres Swims dans les canaux des Pays-Bas pour une multitude de bonnes causes, et nous avons initié leur internationalisation en organisant un Swim à New York en 2015. Un Swim à Londres viendra s’ajouter en 2017. Ceci nous permet d’avoir davantage d'influence sur la collaboration internationale en vue d’arriver à une solution pour la SLA. Je fais toujours partie de l’administration de l'Amsterdam City Swim.

Au cours des dernières années, j'ai appris l’importance de la bonne gouvernance dans la collecte de fonds et la complexité de la garantie d’une affectation appropriée des fonds. Des connaissances que je voudrais utiliser pour la Wealtheon Foundation – nous espérons que nos connaissances communes et une bonne structure nous permettront d’utiliser des patrimoines de la bonne manière pour des bonnes causes.

Dans la vie quotidienne, je suis entrepreneur. En 2002, j’ai fondé avec deux amis la société Lifeguard, une entreprise qui utilise la métaphore du sport de haut niveau pour enseigner aux managers et collaborateurs d’entreprises et d’organisations à gérer le stress, la pression du travail et les exigences croissantes. Nous vous apprenons comment mieux utiliser l'énergie en tant qu'individu, équipe et organisation pour devenir manifestement plus productif et plus heureux. Outre les sportifs de haut niveau, nous travaillons également avec de nombreux éclairages des neurosciences et de la psychologie comportementale ainsi que le monde des organisations de haute performance. Avant de lancer Lifeguard, j'ai travaillé pendant 7 ans pour ABN AMRO dans de nombreux rôles : financement de projets, recrutement international, high yield analyst et analyste d’actions. Sur ces 7 années, j’ai travaillé pendant cinq ans à Londres. J’ai achevé mes études d’administration publique à l'Université de Leyde en 1994. Je suis marié, j’ai trois enfants (une fille et deux garçons) et je vis à Maarssen. Mes loisirs sont le sport, la lecture et la cuisine.

Mikkel Hofstee

Paul Maselis

De ma vie professionnelle, je perçois la résilience inimaginable des gens. Peu importe la difficulté de la situation, il y a toujours une issue.

La Fondation Wealtheon soutient divers projets et veut être un «levier» pour soutenir les «associations caritatives» de manière constructive. Il ne fournit pas une IV, mais une contribution financière (et aussi morale) pour dynamiser temporairement des projets philanthropiques qualitatifs afin de poursuivre leur développement.

Les projets à domicile et à l'étranger sont divers et sont choisis en fonction de leurs mérites. Ils sont strictement contrôlés, ce qui garantit la bonne utilisation des fonds.

Je soutiens le projet de la Fondation Wealtheon. En tant que notaire, je pense pouvoir apporter ma contribution juridique au succès de cette initiative. Continuons à travailler pour un monde plus beau, plus juste et plus humain qu'aujourd'hui.



Paul Maselis

Sarah Moortgat

En tant que mère de trois enfants, je suis préoccupée par ce qui se passe chez les jeunes, leurs perspectives d'avenir, et comment nous pouvons faire de ce monde un endroit meilleur.

Avec beaucoup d’enthousiasme et forte de ma formation juridique, j'ai aidé à la collecte de fonds pour l'Accueil, un centre d’aide aux enfants victimes de maltraitance, et pour l'hôpital Bordet, un éminent institut dédié à la recherche sur le cancer.

Je ne peux que saluer une initiative comme la Wealtheon Foundation : des gens qui aident des gens, soutiennent la recherche, protègent la nature... La Wealtheon Foundation leur donne l'occasion de rendre ce monde un peu meilleur qu’ils ne l'ont trouvé.

Comme le disait Mandela, « We can change the world and make it a better place. It is in your hands to make a difference.»

Sara Moortgat

Vincent Vanasch

Je m’appelle Vincent Vanasch, je suis le gardien de l’équipe nationale belge de hockey « Les Red Lions ». J’ai 32 ans et un petit garçon qui aura bientôt 2 ans.

A l’heure actuelle, nous vivons dans un monde à deux vitesses dans lequel les inégalités ne font que s’amplifier entre les humains. Ceci m’interpelle et me fait réfléchir. C’est peut être utopiste, mais je sais qu’ensemble nous pouvons faire bouger les choses : une multitude de petits efforts peut avoir un impact énorme sur notre société et notre planète. Je me pose souvent la question suivante : Que pourrais-je apporter à cette planète, à ce monde, à mon pays ou à ma ville, pour les rendre meilleurs et laisser une trace de mon passage ? Cela me motive à sortir de ma zone de confort. Nos ambitions doivent être élevées et nous devons prendre nos responsabilités pour espérer un monde meilleur demain. Je suis un homme ambitieux, altruiste et utopiste mais en tant qu’athlète je suis aussi persévérant et j’essaie, chaque jour, de devenir la meilleure version de moi-même (Make each day your masterpiece and become the best version of yourself).

Je suis fier de faire partie de la Wealtheon Foundation qui soutient de nombreuses causes en se focalisant sur 6 axes : l’enfance et l’enseignement, la recherche, le développement durable, l’art et la culture, l’aide humanitaire et la nature. Des secteurs qui me tiennent particulièrement à cœur et pour lesquels je m’investis déjà par exemple au travers de Schola ULB, participation au Challenge ELA, investissement auprès des enfants dans le cadre du hockey, … Pour moi, la notion d’égalité est fondamentale ; homme, femme, peu importe la nationalité, la couleur de peau ou la langue, riche ou pauvre, tous et toutes devraient avoir les mêmes droits et les mêmes chances de pouvoir vivre libres et heureux.

Je suis convaincu, qu’ensemble, nous arriverons à rendre ce monde plus solidaire, égal et altruiste.

Vincent Vanasch

Kathelijn en Victor Zwart

Le pouvoir du don


En 2007, nous sommes entrés en contact avec le projet d'école Barodia via Frits, un ami du groupe Wealtheon. Cela vise à améliorer les conditions de vie et l'avenir des enfants sans castes (en particulier des filles) à Barodia, dans l'État indien du Rajasthan. Frits cherchait des amis qui voulaient s'engager de manière durable dans son projet en tant que donateur. Avec un ami du Maharaja local, un terrain a été acheté et une petite salle de classe a été construite. Cette école accueille aujourd'hui plus de 150 enfants qui reçoivent l'uniforme, la nutrition et une éducation approfondie. Ce résultat brillant et durable est dû à la persévérance de Frits et à sa confiance débridée dans la population locale. La vie de ces enfants a changé pour toujours, mais surtout, leurs perspectives se sont améliorées de manière inimaginable.

Pour nous également, ce fut un premier pas vers un plus bel avenir. Au fil du temps, nous avons progressivement apporté notre soutien à de nombreuses autres initiatives, parmi lesquelles de petites fondations locales mais aussi de grandes institutions d’envergure mondiale. Tous ces projets philanthropiques portent en eux une énergie et un dynamisme indescriptibles. Il n’est malheureusement pas possible d'appuyer tous les projets qui nous sont proposés, si nobles et si mûrement réfléchis soient-ils. Afin de nous aider dans cette tâche, nous avons donc mis sur pied la Wealtheon Foundation. En collaboration avec son équipe de direction, dont chaque membre possède ses propres motivations, expériences et idées philanthropiques, nous espérons pouvoir influencer le monde de demain pour un avenir meilleur. Peut-être n’est-ce qu’une goutte dans l’océan mais les petits ruisseaux font les grandes rivières.

Pour nous, la philanthropie va plus loin que le simple appui financier de la Wealtheon Foundation. Nous voulons également renforcer la sensibilisation du grand public. La plupart des institutions philanthropiques n’acceptent bien entendu pas les dons de gouvernements, afin de préserver leur indépendance. Elles existent donc uniquement grâce aux dons de particuliers comme vous et nous. Nous organisons donc des rencontres privées entre nos relations et les institutions que notre fondation appuie. Nous sommes convaincus que chacun a le pouvoir d'initier un élan positif, soit dans son environnement direct, soit à l’autre bout du monde, pour aujourd'hui ou pour les générations futures. Pour tous ceux qui ont cruellement besoin d'un tel élan positif ou simplement pour éviter que quiconque en ait besoin à l’avenir. Ne rien faire n’est pas une option : la force du don ne connaît pas de frontières.

Victor et Kathelijn Zwart